Le 23 septembre 1714 entre trois et quatre heures de l'après-midi la partie occidentale des Diablerets s'effondra sur l'Alpe de Derborence écrasant 50 chalets, tuant une quinzaine de personnes et quelques 140 vaches.
Certes, sans le drame de la chute des Diablerets, Derborence n'aurait jamais acquis sa popularité; mais il suffit de se rendre dans ce magnifique site pour tomber sous le charme de son lac naturel et de ses forêts sauvages.
L'ouverture de la route et le percement des tunnels débutèrent en 1951; ces travaux changèrent définitivement l'aspect de la vallée de la Lizerne et favorisèrent la découverte de ce site sauvage.
En 1959, la Bourgeoisie de Conthey accepte de céder à la Ligue Suisse pour la Protection de la Nature une surface de 50 ha afin d'y créer une réserve naturelle qui, avec les 100 ha de l'alpe de Vérouet deviendra la "Réserve Fédérale du Haut-de-Cry".

 

 

 

 

 

 

www.derborence.ch