Communes du district de St.-Maurice :
Collonges
Dorénaz
Evionnaz
Finhaut
Massongex
Mex
St.-Maurice
Salvan
Vernayaz
Vérossaz

flecheg.gif (2157 octets)

Le district de St.-Maurice est partagé
en 10 communes qui sont :
Collonges - Dorénaz - Evionnaz - Finhaut - Massongex - Mex - St.-Maurice - Salvan - Vernayaz - Vérossaz.

Les habitants du district de St.-Maurice se répartissent de la manière suivante

- Collonges 500 habitants
- Dorénaz 629 habitants
- Evionnaz 1'001 habitants
- Finhaut 346 habitants
- Massongex 1'512 habitants
- Mex 117 habitants
- St.-Maurice 3'562 habitants
- Salvan 1'077 habitants
- Vernayaz 1'614 habitants
- Vérossaz.497 habitants

L’abbaye de St.-Maurice doit son origine au sanctuaire élevé sur le tombeau de St-Maurice et de ses compagnons martyrs. St.-Maurice est limitée par une paroi rocheuse. Cette paroi abrite la Grotte aux Fées.
A St.-Maurice le Rhône franchit un obstacle rocheux dont les parois portent le plateau de Vérossaz. L’observatoire de Vérossaz a été construit en 1990 à une altitude de 730m. Après bien des difficultés, le télescope devient opérationnel en été 1996. Le site est entouré des imposants massifs des Dents de Morcles à l’est et des Dents-du-Midi à l’ouest.
Le barrage-poids de Salanfe, d’une capacité d’accumulation de 40 millions de m3, mesure 52 de haut pour une épaisseur de 40 m à la base et une longueur au couronnement de 608m. Composé de 42 blocs de 14m de large pour la plupart, son volume est de 230 000 m3 de béton. Le site de Salanfe est situé dans un cirque naturel formé par la chaîne des Dents-du-Midi, le Massif de la Tour Salière, le Luisin et les Petits Perrons. Il offre aux amoureux de la montagne un vaste choix de balade. Le sentier didactique de Salanfe, entièrement balisé, vous invite à découvrir les richesses de la faune, de la flore et la géologie de ce cirque naturel. La deuxième cuvette allongée, Susanfe, débouche sur le Val d’Illiez.
Les années de l’après-guerre virent un important essor économique en Valais. Le canton connu une situation de haute conjoncture et de plein-emploi avec la construction de différents ouvrages hydrauliques tels que Grande Dixence, Mauvoisin et Moiry.
La centrale de Miéville est souterraine. D’une puissance de 80MW, elle abrite trois turbines Pelton à axe horizontal avec un débit maximum de 7,2 m3/s. Deux d’entre elles sont reliées aux réseaux d’EOS et des Forces Motrices valaisannes, alors que la troisième alimente le réseau CFF.
Massongex est constitué du bourg principal de Massongex et de plusieurs villages et hameaux. Le Rhône la sépare de la commune vaudoise de Bex. A l’époque antique, le développement de Massongex était dû principalement à sa situation privilégiée par rapport à la route internationale du col du Grand Saint-Bernard. L’étude des termes romains ont démontré que Massongex était l’une des premières villes romaines de Suisse. Sa date de construction nous ramène vers 10-15 ans après Jésus-Christ.
Vernayaz se situe au pied de la cascade de la Pissevache. La construction du barrage de Salanfe signifiait la fin de la Pissevache. L’intervention des défenseurs de la nature n’aura pas été complètement inutile puisque les promoteurs du projet hydraulique finirent par laisser à la Pissevache un débit convenable.
Le hameau de Gueuroz (de gorges) est perché à vingt minutes au-dessus des gorges du Trient. Le célèbre pont de Gueuroz avec ses 187m de hauteur fut longtemps le plus haut d’Europe ; il permet de rejoindre Salvan. Le Pont de Gueuroz a été construit dans les années 1932 - 1933. Il s’agit d’un pont en béton armé du type arc raidi par le tablier d’une longueur totale de 168,36m.
En 1945, Lonza et EOS étudièrent la possibilité de créer un lac artificiel à Salanfe.
Dorénaz, petit village situé au pied des rochers, sur la rive droite du Rhône entre St.-Maurice et Martigny. Un endroit calme et propices aux randonnées. Un téléphérique ainsi qu’une route desservent les hameaux d’Allesse à 936m et de Champex à 1089m. Une route forestière permet également d’accéder au village de vacances de La Giétaz à 1385m.
Sur la partie Sud du territoire de Dorénaz se trouve la réserve des Follatères. La faune et la flore de ce site au climat méditerranéen en ont fait une réserve naturelle d’importance nationale. Les châtaigneraies de Dorénaz, de Collonges et de Fully sont des forêts semi-naturelles très anciennes. Un parcours didactique met en évidence ses particularités.
Finhaut , une station qui permet de rejoindre le barrage d’Emosson d’où l’on jouit d’un panorama unique sur le Mont-Blanc. Au départ de Châtelard, le funiculaire le plus pentu du monde (87%) vous emmène en 12 minutes de 1357m à 1821m. Puis un petit train panoramique longe d’impressionnants précipices jusqu’au pied du barrage.
La commune d’Evionnaz est située à 10 km en aval de Martigny et à 5 km de St.-Maurice, à la sortie du Bois-Noir. Son point le plus bas est à 449m et son point culminant est à la Haute-Cime, dans le massif des Dent-du-Midi à 3257m.
Mex domine la plaine de plus de 600m. Son panorama : du jura (région Chasseron) aux Combins en passant par le lac Léman (Vevey-Montreux) et la basse plaine du Rhône entre le Léman et Martigny. La maisonnette du câble, installation reliant Mex à la plaine fut construite en 1883. Il a servi pour le transport des ardoises, du bois et pour le ravitaillement du village. Plusieurs itinéraires offrent des vues superbes sur la plaine...


flecheg.gif (2157 octets)