Communes du district de Sierre :
Ayer
Chalais
Chandolin
Chermignon
Chippis
Grimentz
Grône
Icogne
Lens
Miège
Mollens
Montana
Randogne
St.-Jean
St.-Léonard
St-Luc
Sierre
Venthône
Veyras
Vissoie

flecheg.gif (2157 octets)

Le district de Sierre est partagé
en 20 communes qui sont :
Ayer - Chalais - Chandolin - Chermignon - Chippis - Grimentz - Grône - Icogne - Lens - Miège - Mollens - Montana - Randogne - St.-Jean - St.-Léonard - St.-Luc - Sierre - Venthône - Veyras - Vissoie.

Les habitants du district de Sierre se répartissent de la manière suivante :

- Ayer 631 habitants
- Chalais 2'585 habitants
- Chandolin 88 habitants
- Chermignon 2'788 habitants
- Chippis 1'516 habitants
- Grimentz 444 habitants
- Grône 1'938 habitants
- Icogne 455 habitants
- Lens 3'483 habitants
- Miège 900 habitants
- Mollens 717 habitants
- Montana 2'369 habitants
- Randogne 2'996 habitants
- St.-Jean 223 habitants
- St.-Léonard 1'917 habitants
- St.-Luc 343 habitants
- Sierre 14'114 habitants
- Venthône 998 habitants
- Veyras 1'504 habitants
- Vissoie. 478 habitants

Sierre est facilement accessible par le train, la route et elle se situe à 20 minutes de l’aérodrome de Sion.
Sierre bénéficie d’une situation privilégiée entre le Haut et le Bas-Valais. Son ensoleillement lui confère le nom de cité du soleil. Soleil qui se retrouve d’ailleurs sur ses armoiries.
Grâce à sa politique culturelle, Sierre accueille et soutient le festival internationale de la Bande dessinée, le musée valaisan de la vigne et du vin... Sierre possède un domaine viticole étendu. Le sentier viticole est un parcours balisé de Sierre à Salgesh. L’itinéraire emprunte des chemins à faible trafic, longe les quartiers vignerons et traverse le site naturel des gorges de la Raspille. 45 panneaux explicatifs sont disposés le long du parcours ; ils mettent en évidence la diversité des cépages, les techniques et l’histoire de la vigne. Entre vigne et colline, le lac de Géronde.
Sierre offre également une formation diversifiée dans le domaine du tourisme, de l’informatique et des Beaux Arts. De nombreux artistes ont largement contribué à sa renommée.
Ville historique, Sierre possède quelques châteaux, plusieurs Eglises et Chapelles, le musée Rainer-Maria Rilke, le musée des étains… ; la ville a su préserver ses vestiges et possède même deux puits, à Granges.
Le district de Sierre comprend trois régions naturelles : la plaine, le coteau ou « Noble Contrée » et le val d’Anniviers.
L’industrie hôtelière occupe une place très important dans ce district.
Un funiculaire relie Sierre à Montana. La station de Montana-Crans s’étend sur cinq communes : Montana, Chermignon, Lens, Icogne et Randogne. A l’est de Crans Montana la station d’Aminona. Une liaison directe pour le glacier de la Plaine Morte est possible par le télésiège de la Barmaz.
Crans Montana se retrouve régulièrement sur le devant de la scène sportive internationale en organisant de nombreuses compétitions de ski et de snowboard. Polyvalent, le centre des congrés « Le Régent » accueille des manifestations et s’adapte aux nombres de participants.
Le plateau de Veyras a été le lieu privilégié de nombreux artistes : le poète Rilke, le peintre Olsommer, l’écrivain Corina Bille,…
Chippis, commune de ce district possède l’une des industries la plus importante du Valais « ALUSUISSE ».
De l’autre côté du Rhône, une route dominant les gorges sauvages de la Navizence, se ramifie vers Zinal et dessert les villages du val d’Anniviers qui sont St.-Luc, Ayer, Chandolin et Grimentz. La couronne impériale des Alpes située dans ce val est composée des sommets suivants : Weisshorn - Zinalrothorn - Dent Blanche…Le val d’Anniviers ce sont cinq stations : Grimentz - Zinal - Vercorin - St.-Luc et Chandolin.
A St.-Luc on peut admirer le chemin des Planètes et l’observatoire astronomique François-Xavier Bagnoud, le phare de la Bella Tola, les moulins du XVIIIè siècle et le Chemin du Pain.
Grimentz et Chandolin représentent un havre de paix au cœur d’un panorama grandiose.
A Ayer, vous trouverez le Mirador de la Dianne d’Anniviers avec sa lunette optique pour observer la faune.
Le village de Grône fut connu vers le 16ème siècle pour ses mines d’argent et plus tard, au début de notre siècle, par ses mines d’anthracite. Aujourd’hui, il ne reste que les vestiges de cette époque.
St.-Léonard possède un lac souterrain et c’est à partir de 1949 que ce lac est devenu accessible au public ; avec ses 300 mètres de long, 20 mètres de largeur et 10 mètres de profondeur, le lac Souterrain de St.-Léonard est le plus grand d’Europe.
A partir de 1999 à Lens le musée a trouvé sa voie dans une exposition permanente autour du peinte Albert Muret, Auberjonois, Ramuz et Stravinsky ; profitez lors de votre passage de visiter la statue du Christ Roi située sur une haute colline à partir de laquelle vous aurez une vue splendide sur l’ensemble de la vallée du Rhône. Le Prieur Pierre Gard, qui a été à la tête de la paroisse de 1901 à 1939, voulut commémorer le 19ème centenaire de la mort du Christ. L'idée lui vint de profiter du point de vue exceptionnel de la colline qui domine Lens et s'ouvre sur une bonne partie du Valais. Le financement a été rendu possible par une souscription que la presse a lancée dans tout le canton. Les travaux commencent en 1933. L'inauguration a eu lieu en 1935. L'évêque de Sion, Mgr Bieler, a béni la statue le 22 septembre 1935, en présence de 4000 personnes, et a consacré le Valais entier à la royauté du Christ. Le monument mesure 28 mètres de haut. La partie maçonnerie a été réalisée par l'entreprise Barras de Chermignon, la structure métallique intérieure par l'entreprise Giovanola, alors que la sculpture elle-même a été réalisée par un artiste italien de Bergamo.
On ne peut parler de la commune de Chalais sans parler du vallon de Réchy qui a su garder toute son authenticité; dans le fond du val coule la Réchy, sauvage et rapide qui se jette en cascade dans le vide pour rejoindre la plaine.
On accède à Venthône soit par la route, soit au moyen du funiculaire (SMC) ; Le Château de Venthône abrite des expositions et est le siège des Coteaux de Sierre. Placé au cœur de la Noble Contrée le regard permet d’aller des 4000m à la forêt de Finges (pinède protégée). La ligue suisse pour la protection de la nature (LSPN) a fait aménagé un sentier nature pour pouvoir apprécier la diversité et les richesses naturelles de cette pinède.


flecheg.gif (2157 octets)