Communes du district de Martigny :
Bovernier
Charrat
Fully
Isérables
Leytron
Martigny
Martigny-Combe
Riddes
Saillon
Saxon
Trient

flecheg.gif (2157 octets)

Le district de Martigny est partagé
en 11 communes qui sont :
Bovernier - Charrat - Fully - Isérables - Leytron - Martigny - Martigny Combe - Riddes - Saillon - Saxon - Trient.

Les habitants du district de Martigny se répartissent de la manière suivante :

- Bovernier 754 habitants
- Charrat 1'125 habitants
- Fully 5'789 habitants
- Isérables 944 habitants
- Leytron 2'124 habitants
- Martigny 13'841 habitants
- Martigny Combe 1'632 habitants
- Riddes 2'119 habitants
- Saillon 1'543 habitants
- Saxon 3'382 habitants
- Trient 143 habitants

Martigny est situé dans le Bas-Valais, là où le Rhône fait un coude et où la Dranse s’y jette. La ville est dominée par la tour de la Bâtiaz, une forteresse du XIIIème siècle. Sa situation géographique particulière lui a valu le nom de « Carrefour des Alpes ». Martigny est une nœud de communication. Cette commune est reliée au Sud à l’Italie, via Aoste à 75 Km, par le col du Grand St.-Bernard. Le col de la Forclaz, Chamonix, Mont-Blanc à 40 Km, la relie à la France. Un train panoramique, le Mont-Blanc Express traverse des paysages vertigineux et attaque la pente à 200%.
La ville de Martigny, appelée Octodure par les Romains, possède de nombreux vestiges de cette époque tels qu’un amphithéâtre, le château de la Bâtiaz, le vieux Pont de bois, le moulin Semblanet avec ses trois étages… Martigny abrite aussi la Fondation Pierre Gianadda, son musée gallo-romain…Ici commence les cultures spécialisées comme l’asperge, l’abricot ou la poire William. On lui donne parfois le nom de Californie de la Suisse.
A Saxon l’agriculture se développe grâce à la construction du bisse portant le même nom. La plaine marécageuse se transforme en plaine cultivable. Saxon à 533m d’altitude jouit d’un climat exceptionnel et développe la culture des abricots. De capitale du jeu, Saxon deviendra celle de l’abricot et de la vigne.
Isérables est une commune située dans la vallée de la Faraz. Son point le plus bas 476m et son point le plus haut 2750m. Isérables est une petit village suspendu à la montagne. Grâce à la mise en service du téléphérique Riddes-Isérables en 1942, Isérables s’ouvre au monde et devient site industriel. Plusieurs entreprises de renommée mondiale s’installent telles que DSM SA, MEA,… L’implantation de ces industries, horlogerie en 1957, orfèvrerie en 1963, mécanique… prennent le relais des chantiers hydroélectriques. La montre CALCIO Swiss est actuellement la vedette de leur produit. L’été vous permettra la découverte d’une nature intacte par des chemins pédestres balisés ou à travers forêts et alpages. Riddes est située sur le cône de déjection de la Faraz et est entourée de vignes. C’est le point de départ du téléphérique Riddes-Isérables. Aux Mayens-de-Riddes, on peut parcourir le surprenant sentier des sens.
Charrat, Fully, Leytron,.. ces villages s’échelonnent depuis le coude du Rhône, à Martigny, jusqu’à Saillon. Sur les hauts de Fully les cabanes de Sorniot à 2000 mètres d’altitude et du Fénestral à 2400 mètres.
Saillon est un Bourg médiéval. On y organise d’ailleurs chaque quatre ans une fête médiéval. Sur la colline de Saillon, la plus petite vigne de la terre ; elle ne compte que trois ceps. Elle est dédiée à Joseph-Samuel Farinet. Elle fut successivement la propriété de l’Abbé Pierre,…elle appartient actuellement au Dalaï Lama. Il existe près de Saillon une source d’eau chaude. Les Bains de Saillon sont reconnus comme station de cure par la société suisse de médecine thermale et climatique. Les Bains comprennent : 4 piscines thermales, 3 bains vapeur, 2 saunas…un hôtel.
Le Poteux est une belle caverne naturelle de plus de 100m de long. On y trouve des cendres et du charbon qui témoignent de la vie de l’époque.
Bovernier, commune comprenant le village de Bovernier et le hameau des Vallettes est située dans le défilé à l’entrée de l’Entremont. Bovernier est relié à la plaine par le train depuis 1910. La commune compte une forte proportion de navetteurs qui travaillent dans le secteur tertiaire.
L’Entremont et Trient sont desservis depuis plus d’un siècle par les compagnies Martigny-Orsières nouvellement baptisé Saint-Bernard Express et Martigny-Châtelard nouvellement baptisé Mont-Blanc Express. Le glacier du trient est encore un spectacle magnifique, même si sa langue frontale s’est retirée durant ces dernières années.
A Sembrancher un train prend la direction d’Orsières et l’autre se dirige vers le Châble. Après 2480 mètres d’altitude, il atteint Salvan. Quelques minutes plus tard, il arrive aux Marécottes.
A visiter aussi les Gorges du Durnant qui sont composées de 14 cascades et de 800 mètres de passerelles.
Les deux ponts de Gueuroz qui surplombent les gorges du Trient à plus de 187 mètres de hauteur ; ce sont les 2èmes plus hauts ponts d’Europe.
Trois grands villages et vingt-deux hameaux constituent la commune de Trient. On accède à Trient par le col de la Forclaz ou par le chemin de fer Martigny-Châtelard renommé Mont-Blanc Express. Son point culminant est l’aiguille du Tour à 3540 mètres d’altitude. Trient offre un grand choix de promenades grâce à ses 53 km de chemins balisés ; le bisse du Trient long de 4 km conduit vers le glacier qui ferme le fond de la vallée ; sa langue glaciaire vient mourir entre 1700 et 1800 mètres d’altitude.


flecheg.gif (2157 octets)